NOURRIR SA FOI

3 CHOSES À BANNIR POUR RETROUVER LA SANTÉ APRÈS LE CRU

SOYEZ ALERTÉ GRATUITEMENT DE LA MISE EN LIGNE D'UNE NOUVELLE VIDÉO

 

A l'approche du Ramadan 2018, je reçois des emails de femmes inquiètes...

Suite à leurs problèmes de santé à cause de l'alimentation vivante, elles craignent d'aggraver leurs troubles du transit, leur état d'hydratation, la detox etc...

Je comprends leur angoisse

Il y a 4 ans, je me suis retrouvée à ne plus savoir quoi pouvoir manger, et avec le recul j'ai compris mes erreurs

Je te partage mon processus de sortie de ce cercle infernal

Je donne 3 conseils pour aider l'organisme à vivre le ramadan sereinement (et c'est valable pour le reste de l'année!)

Les 18 heures de jeûne quotidiens sont une chance pour permettre à notre corps de se reposer, de se réparer et d'éliminer (de lui-même! et non par le cru) ses déchets

Avec ou sans problème de santé, ces 3 choses à bannir te permettront un confort digestif pour une santé améliorée

En fin de vidéo, je te dévoile la cure que je compte suivre pour profiter de ce mois béni de jeûne

 

 

Si tu as une question, n'hésites pas à la mettre ci-dessous
Elle servira certainement à d'autres personnes

Connaissez-vous quelqu'un qui a besoin de voir cette vidéo?

Aidez cette personne pour lui donner l'espoir et les outils qu'elle a besoin de connaître pour s'en sortir

Copiez-collez le lien de cette page et envoyez-lui: 

https://nourrir-sa-foi.fr/rescape-du-cru/

 

J'aimerais savoir ce que vous en avez pensé.

Dans les commentaires ci-dessous, répondez à l'une ou l'autre de ces questions:

D'abord, connaissiez-vous les méfaits du lavement du côlon?

Deuxièmement, quel aliment avez-vous banni pour améliorer votre transit?


Dans votre commentaire, partagez autant de détails que possible.

Parce que des milliers d'âmes viennent ici pour être inspiré. Votre histoire peut être juste ce que quelqu'un d'autre a besoin de connaître pour une percée majeure

Merci beaucoup d'être arrivé jusqu'ici, Partagez et diffusez le mot!

 

Avec toute ma foi,

Somaya

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.